Mon avis sur Stormfall : Age of War

Ce n’est pas tous les jours que je me lance dans un exercice comme celui-ci. Pour une fois, je me lance dans l’analyse d’un jeu mobile lourdement axé sur la dimension massivement multijoueur. Les MMO mobiles ne sont pas une nouveauté et pas ma spécialité, mais quand il est question d’en citer qui vaille le détour, je me permets d’être au rendez-vous. Voici donc mon avis sur le jeu StormFall Age of War.

stormfall

Présentation de StormFall : Age of War

Si vous êtes habitués du blog, vous savez certainement que j’ai une préférence prononcée pour les jeux Nintendo ou le rétrogaming. Je ne joue que peu sur mobile si ce n’est à Pokémon Go, Chash Royale ou Monument Valley. Ce n’est pas que je méprise les MMO ou les jeux mobiles, mais je leur reproche quand même l’investissement considérable qu’ils peuvent représenter. Il y a certes des exceptions, et c’est vers l’une d’entre elles que je me suis orienté.

Tout d’abord, il s’agit d’un jeu mobile. Pas besoin d’un smartphone de malade ni d’un forfait 4G de 20Go, ça peut être appréciable. Le jeu est une reprise officielle d’un jeu pour navigateur lancé en 2012 par Plarium. Pas d’abonnements à la rentabilité douteuse, pas de périodes d’essai ou de limitations dans l’évolution, le jeu invite simplement à se distraire en communauté au premier abord. J’ai pu jouer à mon rythme, sans jamais être obligé de débourser de l’argent pour garantir mon évolution ou tout simplement pour conserver mon avancement dans le jeu.

Un MMO qui a fait ses preuves

Lancé en 2012, StormFall devient la même année l’un des jeux sociaux à la croissance la plus rapide sur Facebook (je n’y jouais pas à ce moment). Et la version mobile semble être du même calibre que son prédécesseur. Jeu de stratégie en temps-réel, il adopte une vue d’oiseau qui n’est pas sans rappeler celle des jeux de stratégie les plus populaires. Et à bien des égards, la direction graphique de StormFall semble à la hauteur de celle d’autres jeux RTS sur PC ou mobile. Par exemple, vous pourrez constater que les animations sont spécifiques à chaque action, et que les bâtiments changent d’apparence pour refléter leur niveau d’évolution. Un moyen pratique de savoir d’un coup d’œil où en est un autre joueur.

Du point de vue du scénario, les choix de l’éditeur sont encore une fois bien pensés. Lorsque j’ai lancé le jeu, un tutoriel animé et narré (par Megan Fox, no fake) m’a vite fait comprendre la situation. J’incarne un commandant auquel son suzerain a donné un ordre ambitieux : réunifier par tous les moyens les terres fracturées du Royaume de StormFall. Il n’est donc pas exclu d’attaquer d’autres joueurs, de négocier avec eux, ou de s’allier à des troupes démoniaques… tous les moyens sont bons !

stormfall-ageofwar

Un jeu facile à aborder

Se lancer dans un jeu lancé en 2012, avec 4 ans de retard peut-être assez intimidant. Mais, la version mobile du jeu rassure énormément grâce aux nombreux garde-fous qui ont été mis en place pour protéger les nouveaux joueurs (même si certains ne deviennent apparents que lorsqu’on passe certains caps de son évolution).

Dès le départ, le jeu met l’accent sur trois éléments cruciaux : la puissance militaire, la maîtrise des arts perdus et les interactions entre joueurs. Le dernier de ces éléments est celui auquel j’attache le plus d’importance. Si un jeu se veut être un MMO, il devrait apporter de véritables garanties d’un jeu en commun. L’approche choisie par StormFall est celle des alliances militaires. Les joueurs sont invités à créer ou rejoindre des ligues afin de travailler ensemble pour gagner plus de territoires et plus d’influence. Ce n’est pas une approche nouvelle, mais dans le cadre d’un jeu de stratégie, je pense que c’était le meilleur choix. D’autant plus qu’ajouter ses amis Facebook donne la possibilité de jouer entre amis.

Contrairement à d’autres jeux, l’écart de niveau entre nouveaux joueurs et vétérans n’est pas un fossé abyssal. Même si je ne m’en suis jamais pris aux joueurs les mieux classés, j’ai vite compris que l’avantage revient aux joueurs qui développent le mieux les arts perdus.

stormfall-mobile

Un compromis intéressant

Il y a pas mal de choses à dire sur StormFall pour un jeu mobile : ses guerres de ligues régulières, ses événements périodiques qui permettent aux joueurs de booster leur évolution, etc. Mais, je pense que le moyen le plus pratique de découvrir le jeu est de le tester par soi-même. Contrairement à pas mal de MMO, on ne se sent pas obligé de se connecter quotidiennement pour gérer sa cité. Vous n’aurez pas à chronométrer les files de réalisation de vos missions et vous ne serez pas cantonnés dans un schéma d’évolution standard. Un jeu qui ne vous impose rien, et qui vous laisse le luxe d’évoluer comme bon vous semble, c’est appréciable !

2 commentaires sur “Mon avis sur Stormfall : Age of War

  1. If you want help on video games do not hesitate and come to our site. Here you will find all the games you want on all platform.We are a great community and our experts will answer your questions ….

Laisser un commentaire